Je m'appelle Marieke Gerrits. Je suis née en 1964 à Bergen op Zoom, Pays Bas.

Après plusieurs pérégrinations, je me suis installée en France au printemps 2018. Avec mon mari, je vis dans un très gentil hameau  dans le département du Cantal.

 

Après avoir travaillé longtemps dans le secteur de la santé, le désir presque oublié de devenir orfèvre est un jour revenu à la surface.

Et c'est ainsi que tout a commencé.

 

J'ai maîtrisé les principes du métier avec l'orfèvre Dieuwke Raats, après quoi j'en ai eu le goût chez le créateur de bijoux Frank van Zwicht.

 

C'est ce que je veux faire, ça me rend heureux.

 

En 2014, j'ai donc décidé d'aller à la Formation professionnelle d'Orfèvrerie chez Ben van Helden à Zeist.

En septembre 2016, j'ai obtenu mon diplôme de Maître d'Art d'Orfèvrerie. Depuis lors, j'ai travaillé comme orfèvre indépendant.

 

Dans mon atelier, qui se trouve dans l'ancienne écurie de notre maison de 500 ans, je forge ma propre collection.

J'adore travailler avec la matière argent. Parfois, les pierres précieuses trouvent leur place dans un bijou. Je suis aussi fascinée par les possibilités qu'offre le titane.

À l'occasion, j'utilise de la résine synthétique, du corail ou quelque chose d'autre qui correspond au dessin.

 

Ik gebruik zoveel mogelijk gerecycled materiaal. Dikwijls smelt en giet ik restjes zilver, om er draad van te trekken of plaat van te walsen, waar ik vervolgens mijn sieraden van smeed. 

J'utilise autant que possible des matériaux recyclés. Je fais souvent fondre et couler les restes d'argent pour en faire du fil ou de la tôle roulée, à partir desquels je forge ensuite mes bijoux. 

 

Maurs, octobre 2021